•  Le Chanteur - Daniel Balavoine

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Salut Salon "Ievan Polkka"

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Salut Salon La dispute

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nicole Ferroni - Les mannequins hommes gagnent moins que les mannequins femmes #ONDAR

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 99 Chair et Tendre

     

      Afficher l'image d'origine
      Je t'aime, moi non plus - instrumental - S. Gainsbourg 
    Bouton - cliquer boutons liste puces puce 
    Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet

    Afficher l'image d'origine 
    images prises sur Internet - Merci aux Artistes

    80 Demain, plus encore…

                                        Texte de Dan le 10 février 2016 - © Daniel Caterina Tous Droits Réservés                                  

    Aux crépuscules des nuits

    Dans les Soies de lit

    Mes pensées, déjà

    S’éparpillent en toi

    Fruit de la passion

    Irrésistible Cendrillon

    Blanche Colombe

    Sous ton aile, je succombe

    Venus survoltée

    De mes lignes effrontées

    Symbole inaltérable

    Romance de mes fables

    Libellule éphémère

    Feuilleté de primevère

    En toi j’entrevois

    La couleur des Lilas

    Mon Amour te promène

    Dans mes nuits de bohème

    Brûlante de mes songes

    Spontanément, tu t'allonges

    Je cueille en ton corps

    Mille et un trésors

    De ruades en cavalcades

    On s’aime, on s’évade

    Sur ta peau qui s’inonde

    Je fais le tour du monde

    Antilope ou guerrière

    Mystérieuse de mystère

    Sauvageonne délurée

    Je te veux chahutée

    Malicieuse soubrette

    Aux glorieuses galipettes

    Vierge effarouchée

    Prés d’un cierge, agenouillée

    Ivre de tant d’espoirs

    Je te caresse de toute part

    Au creux des labyrinthes

    Les mamelons suintent,

    Complainte jouissive,

    De sirupeuses permissives

    Dans la sueur de tes pores

    J’hume faune et flore

    Tu te donnes « Corps et Femme »

    Aux brûlures de la flamme

    Des dédales asservis

    De langueurs Infinies

    Les richesses te submergent

    Tes triomphes m’aspergent

    Soudainement tu chavires

    Flamboyante de Plaisir

    Privilège du règne

    L’Hôte s’en imprègne

    Au Diable la décence

    L’Acte est quintessence

    Héroïsme de tous temps

    De Jadis à maintenant

    Au carillon de la Lyre

    Les tumultes t’enivrent

    Exaltés du Chaos

    Les Désirs coulent à flot

    De l’Excellence à l’Extase

    Tu pousses l’emphase

    Demain, dans ton corps

    Je t’aimerai plus encore

    Dan le 10 février 2016 © Daniel Caterina Tous Droits Réservés

    80 Demain, plus encore…

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    14 commentaires
  •    Unchained Melody Pan flute and guitar version Arranged by Inka Gold   Bouton - cliquer boutons liste puces puce Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet

    80 Nirvana80 Nirvana

    Images prises sur Internet - Merci aux Artistes

    N° 79 Nirvana

     Texte de Dan le 04 février 2016 © Daniel Caterina Tous Droits réservés                          

     

      

    A la claire fontaine

    Je te bois en poèmes,

    Mélodies inspiratrices

    De La Source créatrice...

     

    Je t’imagine, fraîche, nue,

    Sur ta couette, étendue

    Caprice des Dieux

    Aux Délices des Cieux

     

    La Fulgurante comète

    Mutine et secrète,

    Myriade de la voie lactée,

    Étincelle dans le ciel étoilé.

     

    L’Égérie Sublime

    De l’exploration intime

    Aux succulentes prémisses,

    Vigoureusement, fleurissent...

     

    La Majesté des caresses

    Est d’une tendre délicatesse.

    Dans la lumière de l’ombre

    Ta chasteté t’encombre…

     

    Aux primes "Stimulis,"

    La fièvre grandit

    La Passion est en toi,

    Les râles en font foi...

     

    L’encre, goutte à goutte,

    Dégouline et t’arque boute,

    Aux turbulences sans fin,

    Des ébats cristallins…

     

    Une torride noyade

    De ce corps en saccade,

    Ta poitrine somptueuse,

    S’oubli dans les nébuleuses...

     

    La vague t’envahit

    Dans ce vaste charivari

    De "Gâteries" dévorantes,

    Aux braises ardentes !!!

     

    Dévouée à la phase ultime,

    Passage obsessionnel Sublime,

    L’Âme ébahie,

    Met le corps en harmonie.

     

    Aux dernières tendresses,

    Toi, L'Amante, tu acquiesces,

    De l’épanouissement suprême,

    Tu mugis comme tu aimes !!!

     

    A l’assaut Érotique final,

    Religieusement, tu t’affale,

    Tu proclame avec éclat

    Le sacrement du « Nirvana »…

    Dan le 4 février 2016 - © Daniel Caterina Tous Droits Réservés

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires