• 75 Allons voir si la Rose

      75 Allons voir si la Rose

            Je te veux - Marcel Dadi _-_-_-_    EMOTICON marteau juge 3 Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet

    Image du Blog bullies.centerblog.netImage du Blog bullies.centerblog.netImage du Blog bullies.centerblog.net

    75 Allons voir si la Rose...

    (Titre inspiré du Poème de Ronsard 1545 - Mignonne allons voir si la Rose...)

    Texte de Dan le 10 janvier 2016 - © Daniel Caterina Tous Droits Réservés

     

     

     

    Un dimanche alentours,

    Je crie mon émoi,

    Je pêche d'Amour,

    Pour un peu de Toi...

     

    Aux creux de ta chemise,

    Dans les lanières sauvages,

    C’est Le Temps des Cerises,

    Je ne suis pas très sage !

     

    D’un frisson de Grâce

    Je te contemple, Mignonne,

    Mon âme n’est pas de glace

    Quand tes seins s'époumonent...

     

    Les chairs s’encanaillent,

    Les entrailles vacillent,

    Sous la chaleur du chandail

    Là où les sens pétillent...

     

    Le long de ton corps

    Je glisse le mien,

    Tout est Chaud, encore,

    Du Bas jusqu’aux Seins...

     

    Un parfum de Soleil

    Sous tes lacets de cuir,

    A toi je suis, Merveille,

    Mes envies, tes soupirs…

     

    Cependant non assouvis,

    Les souffles dispersés

    Dans la Lune de Nuit,

    Deviennent saccadés…

     

    Gracieuse et désirable

    Tu existes de Prestance,

    J’entrevois cette fable,

    Qu'importe l’indécence !!!

     

    Abandonne-toi sans silence

    Aux frissons qui câlinent,

    Aux prix des jouissances,

    Extases Divines !!!

     

    Paradis idylliques,

    Pouvoir de tant de choses,

    Odes mirifiques,

    Allons voir si La Rose…

    Dan  10 janvier 2016 © Daniel Caterina Tous Droits Réservés

        Certification © 55022    SGDL Certification CLÉO ©  26413

    75 Allons voir si la Rose

    « Pub Perrier Censurée en 1976la Santé par les Plantes - Serge Papagalli »
    Pin It

  • Commentaires

    7
    Francky
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 19:23

    Quand les amours se font carpe diem........ quelquefois
    j'entends au loin brâmer le renne... ...au fond des bois.
    Sur le grillage de ta peine ..................serre les doigts
    car si tes beaux cheveux s'y prennent,......tu es à moi.

    Alors mes mains dedans ton aine ..... ..iront tout droit
    pour réveiller en toi l'ancienne ..................et folle joie.
    Ma langue humide et artésienne ..........pénètre en toi
    Mes idées se dé-cartésiennent.............auprès de toi.

    Mes doigts sur tes jambes de reine.....cherchent l'émoi.
    Et du plus loin qu'il te souvienne...... trouvent la foi
    Perdue au fonds des puits de chaîne........Réveille toi!

    Là seul sur la route de Rennes........... je pense à toi
    Mon petit cœur au soir qui saigne.......se meurt de toi.
    Ô vivement que je t'étreigne............dessous mon toit!

    6
    clau...dine
    Mardi 12 Janvier 2016 à 13:37

    Je confirme ce que j'ai déjà dit, à toi la liberté d'expression et la liberté total de tes émotions refoulées. un texte d'une toute beauté, tu peux enfin te donner hahahaha!!! j'adore le texte mais ce que j'aime par dessus tout c'est toi... l'évolution grandissante du lâcher prise...vive la liberté. MDR je suis excessif, trop mais trop contente, tu ne peux pas savoir. Tu te trouves homme dans toute sa virilité, le masculin a pris le dessus...Je love love love  

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 02:09

        Merci Chère Clau...dine

        maintenant, lorsque j'écris, j'arrive mieux à les poser, les entrelacer, les apprivoiser...

        C'est vraiment bon, quel plaisir !!!

        Merci encore ma douce Amie

        Afficher l'image d'origine

    5
    jezzaabeelle1122
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 21:00

    ...   un parfum de soleil
    dans des lacets de cuir
    des lanières sauvages
    fermant un beau corsage ...
    tu voudrais pouvoir fuir
    celle à nulle autre pareille
    mais déjà tu succommbes
    sous le vol des palombes
    le fer rouge du désir
    imprime les plaisirs
    et tu te souviendras longtemps
    de ces naufrages
    qui te tiennent éveillé
    les sombres soirs d'orage
    à écouter les sons, les tourments
    de ton âme qui a connu l'été

      • Lundi 11 Janvier 2016 à 09:23

          Merci jezzaabeelle1122

         La sensualité féminine m'ouvre des accès pour m'exprimer dans mes texte...

         j'y retrouve ce que je suis au fond de moi, et ça me permet de me libérer de quelques

         fâcheux ressentis...

          Merci encore jezzaabeelle1122

          Bises

         Image du Blog madisondream.centerblog.net

    4
    Sylvie
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 18:58

    Magnifique poème plein de sensualité sur une mélodie tout aussi sensuelle ! J'aime beaucoup.

      • Lundi 11 Janvier 2016 à 06:47

         Merci Sylvie pour votre visite sur mon Blog. La Sensualité fait partie de mon Être...

         La Femme est moi pour moi, une inspiratrice intarissable, une Muse dont je ne saurai

         me passer

         Encore Merci

         N'hésitez pas à inviter vos Ami(es) à venir visiter mon Blog

         Dan

          Afficher l'image d'origine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :