• 58 Quand il est naît Le Poète

                         


    N° 58
    -
    Quand il est naît Le Poète *

    * le titre est inspiré de la chanson de Gilbert Bécaud : Quand il est mort le poète

    Texte de Dan

    Le 28 mai 2015 – Daniel Caterina – Tous Droits Réservés

       Certification © 55022    Certification CLÉO ©  26413

    Badinerie - Guitar Nicolas de Angelis

    My Ding Ding Dong Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet

     

     

    Du Soleil dans l’Arc en Ciel,

     

    Anéantit les maux rebelles, 

     

    Dans l’antre du vocabulaire,

     

    La Lettre souple est légère.

     

    Elle érige et construit des digues,

     

    Pour dénouer les intrigues.

     

    Le Caractère brille sans complexes,

     

    Savamment, il se pose sur le texte.

     

    En équilibre sur la ravine,

     

    Il trémousse et se dandine !!!

     

    Aussi subtile qu'extravagante,

     

    La Métaphore est revigorante.

     

    Un sourire dans l’anecdote,

     

    Est un vaccin, un antidote,

     

    Le propos n'est pas grotesque,

     

    Jamais ne ment, jamais vexe !

     

    Le tact d'une Folie Pittoresque,

     

    Abreuve l'ambiance burlesque !

     

    Pirouettes et soubresauts,

     

    Se font "Artistes" de ses mots...

     

    Fruit d'une plume exigeante,

     

    La Phrase fraîche est vivifiante,

     

    Car, parfumée de "Pain d'Épices",

     

    Elle se nacre de délices,

     

    De voyelles en consonnes,

     

    Elle s'épanouit et papillonne...

     

    Narrant de réelles Aventures,

     

    L’esprit guette les fêlures...

     

    La page du Mal est foudroyée !!!

     

    La Romance, ainsi purifiée,

     

    Devient "Caisse de résonance"

     

    Dans le "Dialogue de Conscience"...

     

    Le Poète mis à nu,

     

    Montre le chemin parcouru...

     

    Guérit de ses idées fixes,

     

    Il renaît,... tel le Phœnix... *

    * (Georges Cuvier (1769-1832)  fr.wikipedia.org

    Dan

    Le 28 mai 2015 - © Daniel Caterina – Tous Droits Réservés

    « 57 P’tit Papa59 Il est à toi ce P'tit Poème »
    Pin It

  • Commentaires

    10
    Lundi 22 Juin 2015 à 10:21

    Merci Nanou38360,

    oui l'âme défile et dépose au fil du temps les Mots et les Maux... Ils m'ont servis et doivent servir aujourd'hui à ceux qui en ressentent le besoin

    merci encore Nanou38360

    Bises cool

    9
    Nanou38360
    Samedi 20 Juin 2015 à 15:47

    Ton âme poète défile , Dan ! Sur une belle musique ! 

    Merci ! nous lisons tes poèmes et les ressentons chacun à notre façon !

    Continues de nous enchanter par tes mots !

    Bisous et Vive l'écriture !

    8
    Mardi 9 Juin 2015 à 11:28

    Merci Monia

    Bisous

    Bonne journée à toi

    Dan

    7
    Lundi 8 Juin 2015 à 20:47

    Merci pour le partage de tes poèmes cher Dan

    Je te souhaite une bonne soirée

    Bisous

    Monia

    6
    Jeudi 4 Juin 2015 à 23:20

    Merci pour tous ces compliments Frero !

    l'écriture m'apporte tant de bienfaits, que je me dois de partager avec mes Ami(es) et tous les être qui comptent dans mon Coeur...

    J'apprécie tes commentaires

    bisous à toi, ainsi qu'à Yvone

    Très amicalement !

    5
    frero
    Jeudi 4 Juin 2015 à 20:53

    Tu es toujours magique en lisant tes poèmes nous sentons l’âme du poète, sous ta plume coule tes mots bien à  toi et qui donnent vie a des phrases que tu façonne selon ton ressenti, avec amour pour  donner vie à des poèmes bien a toi que nous lisons avec bonheur et qui nous font  rêver, merci reste toi tu es géniale merci mon Amiyes

    4
    Jeudi 4 Juin 2015 à 12:11

    Merci pour ton commentaire ma Clau …dine

    Chaque mot mis sur un texte, purge mes maux. J’en retire un bien

    monumental et apaisement total… Je suis sur le chemin de La Sagesse…

    J’ai cette chance, aussi, d’être entouré d'Êtres qui me témoignent de

    leur Amour et leur Amitié de leur Affection ! C'est très important pour moi !!!

    Elles seules, savent combien le chemin a été tortueux pour en arriver à ce

    que je suis aujourd’hui

    Merci mon Amie, je t’embrasse très fort mon Amie

    LOVE LOVE LOVE

                                        

    3
    clau... dine
    Mercredi 3 Juin 2015 à 23:09
    Tu t'ouvres directement à la source Divine, qui pénètre ta plume de poète,tu es en train de devenir qui tu es en étant avec toi... Ce poète dans l'âme, tu te construit et sculpte ta propre statue par les maux avec les mots.... Merci d'être ce que tu es.... Love
    2
    Lundi 1er Juin 2015 à 15:06

    Merci pour ton commentaire jezzaabeelle1122

    Oui, les mots, les phrases, le texte, sont des parties de moi-même, et sortent tels quels de mon Âme, c’est ce style d’écriture qui s’impose à moi. Je ne peux écrire d’une manière différente, car, en aucun cas, je ne pourrais moi-même et je n’en tirerais aucun bénéfice… Ce qui est plaisant, c’est qu’une fois le texte posé, ceux et celles qui le lisent, interprètent avec leur propres ressentis, et à chacun et à chacune d’en retirer (ou pas) ses propres sentiments… Je me régale lorsque j'écris ces tournures de phrases...

    Bonne journée, Bises

    http://bullies.b.u.pic.centerblog.net/f96f9609.gif&sa=X&ei=ilNsVYOAA8jsUsaPgvAB&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNGbHRbOEAtm19uE8aktsVwlRWWJtA" width="170" height="186" alt=""/>

    1
    jezzaabeelle1122
    Lundi 1er Juin 2015 à 13:47

    NOUVELLE ADRESSE MAIL  :  elocatedacil@gmail.com

    que tu peux communiquer à ceux qui le souhaitent

     

     j'avais écouté ton texte hier, je le lis aujourd'hui ... ça reflète bien ce que nous t'avons dit et que tu nous as expliqué ...

    Bises

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :