•  107 Ombres et Lumières

     Notes aux Crèatrices & Crèateurs     Images Source Internet

     109 La sérénade du rêveur

    Sérénade pour un rêveur
    Texte de Dan © TDR
     
    Sur ton épaule, je pose
    Mon instinct virtuose.
    En cette nuit de torpeur
    Je décris le bonheur
    De savourer avec toi
    La douceur que je choie.
    Nul destin ne peut brunir,
    Chanceler ou désunir,
    Cette force sacrée
    Qui unit nos pensées.
    L'un dans l'autre,
    Nos corps se vautrent,
    Tour à tour enlacés
    Emmêlés ou Noués.
    Les doigts agiles, caressent
    Les pointes qui naissent.
    Les mamelons, sans retenue
    S'affirment dans l'absolu.
    L'atmosphère est chaude, très chaude,
    Ta poitrine est chaude, très chaude.
    Bravant sans détail
    La fièvre des entrailles,
    Les interdits aiguisent
    Les limites permises.
    Des vagues de sueur
    Déferlent de l'intérieur…
    Au delà de tes forces
    Tu sombres sur mon torse,
    Étalant l'envergure
    De ta blonde chevelure.
    L'Amour en Entier
    L'ivresse dans la sobriété,
    L'extrême sensualité,
    T'honore sans juger.
    Dans la puissance de l'acte
    La quintessence aphrodisiaque
    S'illustre à merveille
    Désormais, plus rien n'est pareil…
    Dan
    le 27 mai 2019 © Texte écrit et déposé par © Daniel Caterina
    © CopyrightDépot-Certification 55022 - 26413 - 38674 & pjlbp-np13375413
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire

  •             Notes aux Crèatrices & Crèateurs
         Images Source Internet                                                107 Ombres et Lumières

    Musique MARC LANJEAN arsenic blues

    108 Histoire sans fin

    108 Histoire sans fin
    de Dan le 21 mai 2019 © TDR

       

       Lorsque je m'endors

       L'harmonie s'élabore

       Car au creux de ton corps

       Je t'aime plus fort

     


    Dans tes draps, tout s'apaise

    Nue contre moi, à l'aise

    Ton corps dans la fournaise

    Rugit de ses braises

     

    Sous tes mains qui caressent

    La pudeur poétesse

    Exige la délicatesse

    Des pensées qui naissent

     

    Tu t'appliques avec ferveur

    Sur mon corps Gladiateur

    Tes baisers de douceur

    Aiguisent mes ardeurs

     

    Par la pulsion d'un Chorus

    Sous le glas de l'Angélus

    Les entrailles convulsent

    Les yeux se révulsent

     

    Tes murmures renégats

    Ne rougissent pas

    Ils agitent les ébats

    Du haut jusqu'en bas

     

    Sur les murs défraîchis

    De la pièce assombrie

    Les ombres embellies

    S'entremêlent, réjouies

     

    Dans le feu des étoiles

    L'audace sur la toile

    Soulève le voile

    Qui, enfin te dévoile

     

    Happées dans la passion

    Les chairs perlent de fusion

    Et, n'ont qu'une obsession

    Le plaisir sans concession

     

    Les secrets de l'amour

    Dépendent du Glamour

    C'est l'Histoire de toujours

    De l'aube des temps à nos jours

    Dan

     © Texte écrit et déposé par © Daniel Caterina-TDR

    © CopyrightDépot-Certification 55022 -  26413 - 38674 &  pjlbp-np13375413 

    le 21 mai 2019 © Tous droits réservés

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires