•  

    92 Romance d'un soir         Musique "Valentine" de Vladimir Cosma _-_-_-_  Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet 

      neige oiseau blanc gif oiseau

     93 Un Oiseau tombé du nid

    N° 93 Un Oiseau tombé du nid

    Texte de Dan le 23 décembre 2016 - © Daniel Caterina Tous droits réservés

     

    Il s’en allait le long des rues

    Les yeux perchés, un peu rêveur

    Sifflotant à corps perdu

    Tel le chant du merle siffleur

    Sur l’asphalte, il dandinait

    Sans complexe, sans trêve

    Dans sa tête, se "Bringu'balait"

    La folie de tous ses rêves.

    Par de nombreux temps écoulés

    De ses années de candeur

    Il eut plaisance d'effeuiller

    La fleur qui habillait son cœur

    De sa plume d’étudiant

    Assis aux bords des Brumes

    Naïf et insouciant

    Il câlinait « ses » Clairs de Lune

    Candide dans sa romance

    Il chatoyait son idéal

    Claironnant d’une plume d'ange

    Le récit d’une Femme Fatale

    La terrible transcendance

    Des Charmes destructeurs

    Par delà ses espérances

    Lui offrait toutes les saveurs

    Sur des braises, plus qu’ardentes

    L’oiseau, un peu transit

    De cette chaleur déferlante

    Se réfugiait au fond du nid

    Ne fusse que pour La Gloire

    Il eut dû, se briser l'aile

    Loin de lui, ce désespoir

    Il n'eut d'yeux, que pour elle…

    Dan le 23 décembre 2016 - © Daniel Caterina Tous droits réservés

        Certification © 55022    SGDL Certification CLÉO ©  26413 

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    5 commentaires
  •   92 Romance d'un soir  Instrumental Trois petites notes de musique-_-_-_ Note aux Créateurs & Créatrices sur Internet 

        2zxda-4o0je

     

     

    92  Romance d'un soir

    Texte de Dan le 18 décembre 2016

    © Daniel Caterina Tous droits réservés

      

            92 Romance d'un soir

      

     

    Du visible à l’indicible

    Espoir inaccessible

    Écorchant mon intime

    Cette créature me fascine

     

    Cette œuvre Romanesque

    Brode l'arabesque

    Le Feu de son corps

    Illumine le décor

     

    La Lumière de sa vie

    Dans son regard insoumis

    Tourmenter sa chair

    De ma flamme, j’espère

     

     Sous ses charmes dénudés

    Un Fessier si parfait

    « Au séant pacifique »

    Me voudrait impudique

     

    Tendres et sauvages à la fois

    Phénomène d’émoi

    Ses formes de beauté

    Chérissent de bonté

     

    Rythmé de Fantasmes

    Mon cœur est en spasme

    Comme quand je sanglote

    La salive obstrue ma glotte

     

    Les tumultes m’aspirent

    Il faut que je respire

    J’ai peur, j’ai le trac

    Vais-je entreprendre l’Acte ?

     

    Ma ferveur me l’indique

    Je goûte ce moment unique

    Sensations subtiles et généreuses

    Inondées de douceurs onctueuses

     

    Copieusement insatiable

    Je savoure l’inéducable

    Des Grâces explorées ce soir

    Ma Plume se déploie sur l’Écritoire

    Dan le 18 décembre 2016 © Daniel Caterina Tous droits réservés

        Certification © 55022    SGDL Certification CLÉO ©  26413 

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires